Environnement et urbanisme

Agriculture

L'agriculture sur Violay est encore très active, en effet les exploitations sont moins nombreuses que dans les années 1980 mais elles sont plus importantes. La taille moyenne d'une exploitation est de 50 hectares.

agricultureViolay compte une trentaine de fermes dont:
•    le quart comprend des jeunes agriculteurs
•    28 exploitations sont spécialisées dans l'élevage de bovins
•    15 dans l'élevage de vaches laitières avec des cultures de céréales, de légumineuses
•    2 dans la transformation du lait de chèvres et de vaches
•    une pépinière
•    une miellerie

Les productions comptent donc plusieurs variétés : lait, fromages, viandes, céréales, élevages, arbustes, miel...Il y aussi la présence de vente directe en fromages fermiers. Parmi ces exploitants, quelques uns sont double actifs c'est-à-dire qu'ils ont à coté une autre activité pour pouvoir subvenir à leurs besoins.

 

Suite à notre demande la commune de Violay a été retenue pour la réalisation d’un COCA.

Qu’est ce qu’un COCA ?

Un COCA est un Contrat Communal d’Aménagement établi entre le Conseil Général et la Commune. C’est un contrat signé pour 3 ans renouvelable une fois. Il met en scène un Groupe de Projets regroupant tous les acteurs concernés autour de l’ensemble des projets d’une commune.

Le Conseil Général apporte ainsi une assistance à la fois technique et financière. En effet, l’aide technique est représentée par un groupe de projets constitué de personnes qualifiées de compétences différentes pour chacun des domaines concernés : la voirie (l’Equipement), l’urbanisme, le tourisme, l’industrialisation, l’agriculture, etc.….
Il permet ainsi d’avoir une vision globale des projets à court, moyen et long terme et évite ainsi d’entreprendre des projets qui pourraient être revus voire annulés suivant les orientations prises.
En ce qui concerne l’aide financière, elle est apportée par un taux de subventions majoré (dans la limite du plafond établi). En outre,  la commune devient prioritaire pour le développement de ses projets et certains projets qui ne pouvaient être subventionnés jusqu’à ce jour deviennent ainsi éligibles (opérations de sécurité – bâtiments communaux).

En fait, ce type de contrat permet à la commune de bénéficier d’une assistance sur ses projets tout en garantissant au Conseil Général une vision à long terme des subventions qu’il va devoir accorder et ainsi un étalement de ses dépenses.

Le fait d’avoir une vision globale à long terme des projets et une assistance extérieure compétente est un atout majeur dans l’épanouissement de notre village.
Le bureau d’étude : Aptitudes et aménagements, animé par M. Marc Rocle, à été retenu pour élaborer ce travail.

Nous avons préféré ce bureau d’étude aux autres car il propose une démarche avec participation de toute la population intéressée par le développement de notre commune.
Des réunions spécifiques sont organisées pour les agriculteurs ou pour les commerçants et d’autres sont ouvertes à toutes les bonnes volontés.
Suites à ces rencontres des projets vont voir le jour, c’est notre avenir proche qui est en jeu.

ImprimerE-mail